QUELQUES CHANSONS MIENNES:

Entièrement ciselées à la main, ces chansons sont faites maison.
Après avoir été pensées et trouvées grâce à mon cerveau et/ou  mon coeur, elles sont jouées avec mes doigts et ma voix et sont donc à la fois digitales et vocales ! (Je me tape aussi l'enregistrement et tout le barda sonore!)
Elles ne nuisent pas à la couche d'ozone et favorise l'assouplissement des neurones même dans les endroits les plus rebelles…Toutefois : méfiez-vous des imitations qu'on trouve maintenant partout sur internet ! Y'a plus d'saisons !
Voici " De L'autre Côté De La Route " où l'on découvre l'amour du swing et du jeu de mot laid qui poussent même Fred à se taire !!!
Voici " A Quoi Bon Essayer De Comprendre Les Autres " où l'on découvre l'amour du jeu de mot laid et du swing, le tout aux frais d'Astaire et de Ginger Rogers!!!
Voici la fière chanson " Fruits et legumes " où l'on découvre la jubilation du poète musicien à la fois fou comme le jeune chien et sage comme le vieux loup de mer !!!
Voici la tendre chanson " Spleen aquatique " où l'on découvre les influences brésiliennes du poète musicien qui reprend, en filigrane, l'expression "La samba c'est la tristesse qui danse!" (ou qqchose comme ça, même s'il s'agit ici plutôt d'une bossa !? Ah oui, ça me revient :  c'est dans le texte de Vinicius de Moraes de la chanson "Samba da Bênção")
Voici la chanson bilingue " Tellement sorry " où l'on découvre les influences bluesy et anglo-saxonne !
Tellement sorry (avec Violon) - Nicolas Conic
00:00 / 00:00
  • Facebook Social Icon

© 2019 by NICOLAS CONIC

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now